26/07/2007

La liberté encore

La liberté encore

 

Décidément, mon Louis, ton commentaire a des séquelles que la citation de Golas n'aurait pas suscitée à elle seule. Merci de cette opportunité que tu me donnes.

 

Je pense à une situation dans laquelle, dans ma profession de thérapeute, j'ai relativement fréquemment l'occasion de me trouver.

 

Mes clients reviennent pour une nouvelle séance et je leur demande naturellement s'ils ont bien fait les exercices à faire à la maison. C'est important pour moi car j'en constate leur motivation à se guérir et leur prise de responsabilité pour leur propre guérison. (1)

 

Certains clients avouent n'avoir rien fait. Ils prennent un air un peu coupable (à peine) et disent rapidement: "Ça ne t'ennuie pas, au moins?"

 

M'ennuyer? Pourquoi donc? Ce n'est pas moi qui suis malade. Et je leur montre une petite carte (encore une!) que j'ai punaisée sur le mur, juste au-dessus de l'endroit où je travaille avec eux:

 

"Le thérapeute est un panneau indicateur. Le panneau indicateur ne se fâche jamais lorsque tu choisis une autre route". (2)

____________________________

(1) Grande différence avec la médecine conventionnelle qui te décourage de te prendre en charge, t'infantilise et te dit parfois en te regardant d'un air sévère: "Ne t'occupe pas de ça. L'expert ici, c'est moi". Rha là là!

(2) La citation est de moi. Personne d'autre n'est passé par là.

 

31_03_G_melanops_alluaudi_F

(Photo trouvée sur Internet. Auteur inconnu)

14:29 Écrit par Chris47 dans Au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

la bougie de cire "si une bougie de cire n'est pas allumée en toi ,aucun des autres ne peut rien voir en toi"(andersen), ceci pour te dire qu'il y a bien une bougie de cire allumée en toi , et qui diffuse que tu le sentes ou non, un peu de ton magnetisme , meme a distance, et de ta generosite. tu ne peux donc pas te cacher derriere un e modestie certes sincere ,mais mal appropriée en cette circonstance puisque tu n'es que la detentrice momentanée et parcellaire d'"un don qui t'a été distribué pour soigner , pour soulager, pour redonner de l'amour . "tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or" .
quand on herite de ce don , de ces facultés de transmettre au genre humain une partie de la conscience du monde, et de traduire une partie de l'autre coté du miroir, pour la rendre perceptible au commun des mortels , on se doit en effet d'etre extremement modeste, puisque simple messagere, simple depositaire pour le temps d'une vie , de ce don merveilleux de soulager les douleurs, d'abreger les peines, de ressourcer la vie .
Modeste certes , mais pas trop, car ce serait alors une negation de ce don que de le devaloriser, il faut au contraire le cultiver comme tu le fais depuis tant d'années , par ton travail de perfectionnement , d'etudes, de conferences, d'apprentissage , en etat d'etudiante permanente qui n'oublie jamais la phrase de Socrate , " jé sais que je ne sais rien"

j'aime beaucoup le choix que tu as fait de ce papillon , cela m'evoque uen renaissance apres des jours et des jours passés dans la chysalide, dans cette prison de coton qu'il a fallu briser pour s'en extraire, epuisée, heureuse, mais tout reste a faire maintenant , c'est maintenant que cet envol doit commencer pour toi, si le papillon ne vole pas , ses ailes s'enkilosent et il meurt , vole , vole , vole !!!!!

Écrit par : louis | 26/07/2007

Mais ... je vole ... Je ne fais que ca ...Voler du temps pour écrire ici alors que j'ai un boulot monstre.

Chenapan! Tu n'en démordras donc pas! Tes yeux doivent être très beaux puisque c'est ainsi que tu me vois.

Écrit par : chris47 | 26/07/2007

chouette ! un blog d'une thérapeute ! Je sens déjà que je vais souvent venir ici, lire tout ça ! Je suis passionnée par les méthodes de thérapies.
je vais prendre le temps de lire et je reviendrais dire tout le bien que je pense des thérapies !

Écrit par : longuesjambes | 26/07/2007

Bienvenue sur mon blog, longuesjambes.
Oui, j'ai l'intention d'en rajouter au fur et à mesure (de mes temps libres!).
Je vais aller faire un tour sur ton blog ...

Écrit par : chris47 | 27/07/2007

sommes nous tous stupides? et sil existait une couche geologique de stupidite hereditaire depuis l'ere primaire!! un magma sousjacent a tous les hommes et les femmes , de stupidite, de superficialite, de bienheureuse inscouciance, d'incurable betise, de bienfaisante connerie, qui fait que nous nous reconnaissons quelquefois, moi , comme les autres , dans nos plaisanteries et blagues gigantesquement idiotes et si delicieuses!peut on demander a un artiste , a un createur , a un ecrivain , a un poete quel homme il est?? qui ne se souvient du rire bovin de Mozart dans le film qui lui etait consacre? qui ne se souvient de ses reparties tellement au ras des paquerettes , que n'importe qui aurait juré de lui que ce n'etait qu'un etre inculte, stupide , irremediablement imbecile et irrecuperrable de betise suffisante et heureuse de l'etre!!vous souvenez vous du plaisir inoui qui s'emparait de Balzac quand il lancait les chevaux de son tilbury et s"'enorgeuillait beatement d'arriver au triple galop avant tous les autres !!!!ce qui faisait ecrire a son amie Zulma carraud "je ne comprends pas comment un hommme aussi intelligent que vous peut trouver du plaisir a ces jeux stupides"!!!ce a quoi Balzac repondait que quand il avait ecrit quelques pages de la comedie humaine ,il avait utilise pour sa plume l'or de son inspiration en fusion ,et que une fois la page terminée, il n'y avait plus d'or au fond du creuset!!!d'ou les jeux stupides et liberatoires!!
n"avez vous jamais ete grandement surpris de rencontrer tel artiste , tel ecrivain, tel createur , et d'avoir la sensation de cotoyer le premir bof stupide venu !!! scotché a son match de foot ou heureus de regarder son feuilleton americain a quatre sous la brouette!! il ne faut pas demander a un createur quel homme il est, il a tout donné dans son acte de creation , et l'homme qui demeure en lui n'a rien a v oir avec celui qui a ecrit , peint , composé, cherché la verite invisible aux autres hommes , donne son sang pour approcher le monde de 'l'autre rive.Meme rimbaud , l'homme aux semelles de vent , "embrassera l'aube d'été , ""soulevera un a un les voiles de la brume, reconnaitra la deésse, reconnaitra les messages que lui delivrent la rosee et la brume et la mysterieuse clarte divinatrice de l'aube, et meme lui terminera son poeme par "au reveil , il etait midi "il redevient homme, dasn sa simplicite , son insignifiance, il est midi , plus de brume ,plus de message perceptible , et plus de texte poetique, plus jamais; rien que des armes a trafiquer en Abyssinie , le poete , le genie, l'homme "aux semelles de vent " devient vulgaire marchand d'armes !!! devons nous lui en tenir rigueur, un homme , une femme qui est allée si loin dans la recherche du temps perdu , n'a t'il pas le droit a la stupidite ? on ne demande pas a un createur quel homme il est , quelle femme elle est ,son oeuvre la dedouane de la stupidite.
LOUIS POUR LA CREATRICE CHRISTINE

Écrit par : louis | 27/07/2007

de la clarté dans la forme à défaut du fond svp, cher Louis... Encore un message qui vient de sauter, pas trop long...

Louis, qui es-tu ? Romy, Belgique, etc (voir mon profil msn, complet).

Je ne doute pas que tu dises des choses intéressantes dans tes messages - au fait je suis concernée par eux, ils m'ont l'air si personnalisés...,- mais ils sont tellement touffus, sans espaces pour respirer -une mise ne page claire, ce n'est pas compliqué tout de même- que je suis incapable d'aller plus loin quela 4ème ligne et de survoler le reste.

Suis-je pour autant stupide de ne pas m'agenouiller devant ta prose illisible -Chateaubriand ne me rebute pourtant pas, lui-, ta réponse sera la mesure de ton égo.

Amicalement, Romy.

Écrit par : Romy | 27/07/2007

Alors, en clair ... Alors, en clair, Louis, je suis, d'après toi, créatrice ET stupide? A quoi le vois-tu toi qui as les yeux si perçants?

Écrit par : chris47 | 27/07/2007

... et on en vient à Céline, Morand... Le génie créatif ne dédouane de rien du tout.

Si certains pardonnent tel(s) aspects déplaisants) d'un créateur, c'est leur problème car, selon moi, ils n'ont même pas à le faire : personnellement, je distingue rigoureusement l'oeuvre de son créateur et ne fait pas de liens entre les deux sauf quand cela est indispensable pour comprendre ladite oeuvre.

Vous allez me donner envie de lire Céline, Paul Morand et autres salauds dans la vie (Morand, je dois vérifier, je sais qu'il a été influencé par son épouse, n'empêche...) mais paraît-il de fabuleux écrivains.


Écrit par : Romy | 28/07/2007

... et puis un créateur n'a pas toujours des comportements déplaisants voire jugés stupides.

... et puis ily a des créateurs qui ont l'air si convenables et qui étaient aussi de grands déconneurs à l'occasion, pensez à Magritte, très subtil et dans sa vie et dans son oeuvre.

Écrit par : Romy | 28/07/2007

Ah! Dis-donc, Romy! Je ne te savais pas capable d'employer des mots comme salaud et déconneur ... et sur mon blog, encore!!! (Je rigole bien). Si ca continue, je vais te révéler l'adjectif que j'emploie pour Sarkozy ... hi hi hi!!!

Écrit par : chris47 | 28/07/2007

ben oui...ben oui... mais ces mots ont un sens précis que je te livre ici : ... salaud fait partie du vocabulaire philosophique depuis Sartre (les héros et les salauds, ceux qui font leur vie et les autres, l'Etre et le néant -commencé à la fac, jamais terminé... pour comprendre certains passages de mes cours, un fameux pavé, il doit encore être quelque part chez moi-;

... déconneurs... : pour la bande à Magritte, c'est le mot qui s'impose, tu as déjà vu des photos de la bande de copains le dimanche, théâtre, déguisements, poses burlesques, vraiment la fête. Surréaliste, moquerie de l'ordre établi bourgeaois, tout cela en costumes trois-pièces et en robe pour Madame, toujours la même jusqu'à la fin...., et son modèle en plus, presque le seul je crois. Magritte travaillait dans son salon, en costume... Je t'assure.
Je ne sais pas si ce mot a le même sens en Belgique qu'en France mais pour moi ce mot a une connotation de fantaisie, sans qlimite autre que la décence, le respect de l'autre, l'humour ... Tu vois un sens très belge donné au mot...

Écrit par : romy | 28/07/2007

ben oui, suite... ... Surréaliste, quoi...

Écrit par : romy | 28/07/2007

Paul Morand, aux idées puantes, proche de Vichy pendant la guerre 1940-1945... ... il me semblait bien m'en souvenir, lisez ceci : http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Morand
Quant au rôle joué par sa femme... Je crois me souvenir qu'elle était originaire de l'Est, d'u pays, d'une région antisémite avec pogroms, ghettos et autres réjouissances populaires à la fin du 19e, aux débuts du 20eS par là.

Je crois qu'elle était noble, genre bulgare, roumaine... à vérifier.

Kit, tu découvre que je suis verte dans ma façon de m'exprimer, parfois. Cela fait partie de la force des mots, il n'y a pas que le vocabulaire châââââtié... Puantes elles l'étaient les prises de position de Morand, anti-sémite virulent : et l'humanisme, il était où dans tout cela, le coeur

Écrit par : romy | 28/07/2007

Morand académicien, mais oui... Je ne suis pas du genre à passer outre les erreurs des hommes, même grands par ailleurs mais très petits dans leur vie,je sépare les deux... En théorie, la pratique me demande au moins 30 secondes de raisonnement.

Quand je lis que MORAND a été élu à l'Académie française en 1968, cela passe mal au premier abord puis je me dis que c'est largement mérité : au moins une fois ils auront élu un écrivain, un vrai pas comme souvent des minus bien vus dansle microcosme parisien. Quand tu penses que Valéry Giscard d'Estaing (quel beau nom d'emprunt....) est académicien, on se fout du monde sous la Coupole...

Morand c'est un grand,et il aura fait son purgatoire avant d'etre élu, de 1945 à 1968 (décédé en 1976 je pense)...

Sa femme était bien roumaine etc :
http://www.pages-tambour.com/paul.morand.html

Écrit par : romy | 28/07/2007

Céline, pamphlétaire sordide et auteur magnifique de Voyage au bout de la nuit... .. textes dits magnifiquement par Fabrice Luchini : http://www.fluctuat.net/scenes/chroniq/arrivee.htm.

Céline et Bagatelles..., décidez par vous-mêmes du carfactère ou non anti-sémite de cet écrivain, bien français de son époque et conformiste sur ce point:
http://louisferdinandceline.free.fr/index2.htm

Bonne journée.

Écrit par : romy | 28/07/2007

pour Romy tu as entiereùent raison de me faire remarquer le manque de clarte de mes textes, je m'en excuse et je te promets d'essayer a l'avenir de separer des paragraphes et de ponctuer ,et d'utiliser des majuscules .je suis d'autant plus impardonnable que je suis prof de francais !!! je crois que cela est du a une intense lecture de proust qui redige des phrases interminables !!!
pardon encore, je suis heureux de voir que mes textes te concernent et je te remercie de ton interet pour ma prose , qui ,n'egale pas celle de Chateaubriand , mais qui est sans doute moins melancolique !! quitte a me nourrir de spleen , je preferre celui de Baudelaire!!amitiés sinceres.louis

Écrit par : louis | 28/07/2007

Tout à fait, Romy Je rigolais douvement des mots que tu employais car je ne t'en croyais pas capable. Ca ne me choque pas, ca me fait juste rire en coin (ou même de bon coeur). Et j'aime bien tes explications sur chacun des mots.


Quant aux autres, Morand, Céline, Magritte, et l'académicien inommable,je ne peux qu'être d'accord.

Écrit par : chris47 | 28/07/2007

Les commentaires sont fermés.