13/07/2007

Desiderata

Desiderata

Va tranquillement au milieu du vacarme et de la précipitation et souviens-toi de la paix qu'on peut trouver dans le silence. Sans t'oublier toi-même, vis autant que possible en bons termes avec tout le monde.

Exprime ta vérité doucement et clairement

et écoute le lourd d'esprit et l'ignorant;

eux aussi ont leur histoire.

 

Évite les individus bruyants et agressifs. Ils ne sont que cause de tourments. Si tu te compares à d'autres tu risques de tomber dans la vanité ou dans l'amertume. On trouve toujours plus grand et plus petit que soi.

 

Prends plaisir à tes projets et tes accomplissements. Intéresse-toi à ton métier, si modeste soit-il; c'est une véritable richesse face aux vicissitudes de la vie. Sois prudent en affaires car le monde est plein de fourberie. Mais que cela ne t'empêche pas de reconnaître la vertu. Nombreux sont ceux qui recherchent les grands idéaux et partout on peut être témoin d'héroïsme.

 

Sois toi-même. Ne feins surtout pas l'affection. Ne sois pas non plus cynique en amour, car malgré toute la froideur et toutes les désillusions qu'on puisse rencontrer, il durera aussi longtemps que l'herbe.

 

Ecoute le conseil des années qui passent et renonce dignement à la jeunesse. Apprend la force de caractère pour pouvoir faire face

à un revers de fortune inattendu, mais ne t'inquiète pas de soucis imaginaires. La fatigue et la solitude

engendrent bien des peurs.

 

Suis une saine discipline mais traite-toi avec douceur. Tu es un enfant de l'univers, comme les arbres et les étoiles,

et tu as le droit d'être ici.

 

Que tu en sois conscient ou non, l'univers se déroule exactement comme prévu. Sois donc en paix avec Dieu, quelle qu'en soit ta conception. Et quels que soient tes oeuvres et tes rêves, fais en sorte que ton âme reste en paix au sein de la confusion bruyante de la vie. Malgré toutes ses perfidies,

ses labeurs fastidieux et ses rêves brisés, le monde

est pourtant beau. Garde la joie au coeur.

Fais ton possible pour être heureux.

 

Max Ehrmann, 1927

Coquelicot orange

03:45 Écrit par Chris47 dans Meditations | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

à relire sans modération : Ehrmann, 1927... Comme ce texte est actuel...

Il est vrai...

que l'agitation du monde est présente depuis Adam, Eve et le serpent...,

que l'être humain a en lui des stratégies de défense pour rester serein et heureux malgré tout, à condition d'avoir en lui le goût du bonheur car s'il es tfondamentalement désespéré, y'aura du boulot pour lui, le pauvre...,

que...

à vous maintenant, les amis..., prenez la suite et commentez -même de deux lignes pourvu qu'elles soient claires- ce texte épatant...

Merci Kit, ma belle.


Écrit par : romy | 29/07/2007

Je suis contente Vraiment contente que ce texte te plaise, Romy.

Ce texte m'a été "offert" par ma famille britannique, ceux chez qui j'ai habité pendant ma première année en Angleterre. J'avais 19 ans. Ils m'ont offert ce texte à mon départ accompagné d'une photo de leur bijou de village (Combe Martin au nord du Devon). Beaucoup plus tard, ici en Norvège, je l'ai calligraphié sur imitation parchemin et je l'ai encadré. Il orne maintenant mon bureau.

On devrait porter ce genre de texte dans son coeur toute la vie. Je remercie ceux qui me l'ont fait connaître.

Écrit par : chris47 | 29/07/2007

Les commentaires sont fermés.